Vous êtes ici

Signature du second Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le Sénégal
SGG/SI
Autre actualité
Article
mar, 11 déc 2018

Niche d’opportunités de marché pour les entreprises du secteur privé national, le second Compact du MCC signé par le PM à Washington D.C, permettra de booster de nombreux secteurs de production. A titre d’exemple, 11.500 ménages auront accès à l’électricité grâce à ces grands investissements.

Le Premier Ministre, Monsieur Mahammed Boun Abdallah DIONNE, a procédé, à Washington D.C. ce Lundi 10 décembre 2018, à la signature du second Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le Sénégal.

Cette signature rend officiel l’accord de Don, d’un montant de 600 millions de dollars dont une subvention de MCC de 550 millions de dollars (plus de 314 milliards FCFA) et une contribution du Gouvernement du Sénégal de 50 millions de dollars. Cette cérémonie fait suite à l’approbation du Programme Compact du Sénégal par le Conseil d’Administration du MCC le 07 novembre 2018. Le second Compact du Sénégal permettra de stimuler la croissance économique et de réduire la pauvreté à travers des investissements qui feront de l’électricité un service accessible à tous et au moindre coût pour les ménages et les entreprises.

Déclaré éligible à formuler un second Compact en décembre 2015, le Sénégal a mis en place l’Unité de Formulation et de Coordination du Second Programme MCA-Sénégal (UFC MCA-Sénégal) qui a identifié, à travers une démarche scientifique et inclusive, les projets susceptibles d’adresser la contrainte majeure au développement et à la croissance portant sur « le coût élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité en milieux rural et périurbain ». Le second Programme MCA-Sénégal qui sera mis en œuvre sur une durée de cinq ans (mi 2020-mi 2025) s’articule autour des projets suivants :

  • Diversification des sources de production, optimisation du parc et gestion de la demande
  • Modernisation et renforcement du réseau de transport de Senelec;
  • Amélioration de l’accès à l’électricité en zones rurales et périurbaines ;
  • Amélioration du cadre légal et renforcement de capacités des acteurs.

L’éligibilité du Sénégal au MCC, pour l’année fiscale 2019, a été obtenue avec une note de 16/20. Cette notation positive indique que les conditions économiques et politiques du Sénégal sont durablement favorables à l’utilisation des Fonds de MCC pour réduire la pauvreté. Le secteur de l’énergie constitue un des piliers du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui traduit la vision du Président Macky SALL, articulé autour des trois (3) axes que sont la transformation structurelle des bases de l’économie, la promotion du capital humain ainsi que la bonne gouvernance et l’état de droit.

Le second compact servira de levier en perspective de la mobilisation des ressources publiques et privées du Plan d’Action prioritaire 2 (PAP2) du PSE, 2019-2024, visées à travers les réunions du Groupe consultatif prévues les 17 et 18 décembre 2018 à Paris (France), en partenariat avec la Banque mondiale et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La cérémonie de signature du second compact du MCC traduit aussi la confiance renouvelée au Sénégal après les succès du premier MCA.


Le Millenium Challenge Account (MCA) est une initiative de l’Administration américaine qui consiste en un partenariat avec les pays qui ont réalisé une certaine performance dans les trois domaines suivants :

  • Bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques,
  • Création d’un environnement favorable à l’initiative privée,
  • Engagement de l’Etat à faire des investissements conséquents dans le secteur Social.

Le but de ce partenariat est la réduction de la pauvreté, par le biais de la croissance économique.


Source: www.big.gouv.sn