AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Autres actualités > Séminaire intergouvernemental de Paris : Plusieurs accords de coopération signés entre la France et le Sénégal

Séminaire intergouvernemental de Paris : Plusieurs accords de coopération signés entre la France et le Sénégal

le Soleil, 19 octobre 2017

Le 3e séminaire intergouvernemental franco-sénégalais a pris fin, hier, à Paris, à Matignon. La cérémonie de clôture a été présidée par le Premier ministre français et son homologue sénégalais, Mahammad Boune Abdallah Dionne. Plusieurs accords ont été signés notamment dans les domaines de l’éducation, de l’environnement, des transports, des finances, etc.

La France et le Sénégal ont signé plusieurs accords, hier, à l’issue du 3ème séminaire intergouvernemental.Dans une adresse à la presse à la fin des travaux, le Premier ministre sénégalais s’est surtout félicité des résultats qui ont marqué cette rencontre, la troisième du genre entre les deux gouvernements. Selon Mahammad Boune Abdallah Dionne qui a transmis les remerciements du président Macky Sall et du peuple sénégalais, cette déclaration finale confirme les engagements de la France au Sénégal, un partenaire privilégié dans tous les domaines. « Cette session est un modèle unique en Afrique et prouve l’excellence des relations entre nos deux pays », a dit le Premier ministre.

Mahammad Dionne a salué la générosité avec laquelle les thématiques ont été abordées par les deux délégations notamment les domaines de la sécurité, des transports, les finances, l’éducation, la santé, l’environnement, etc. où il y a eu des échanges qui ont abouti à des signatures. Pour Mahammad Boune Abdallah Dionne, cette réunion de Paris entre en droite ligne du partenariat Afrique-France, un partenariat ambitieux gagnant-gagnant. Il s’est félicité de l’implication du secteur privé français. A titre d’exemple, il a parlé du projet du Train express régional, le premier en Afrique dans la sous-région qui verra le jour au Sénégal. A ses yeux, il s’agit du développement de l’Afrique qui va avoir un saut quantitatif et qualitatif avec le développement des infrastructures.

Dans le domaine agricole, il a salué la présence d’éminents experts dont les ministres des deux pays qui mènent la recherche à travers le renouvellement du capital semencier et la recherche agricole qui permettront à l’Afrique de faire un saut qualitatif. Il a également remercié les autorités françaises pour l’accueil fraternel reçu depuis son arrivée à Paris et durant les différents entretiens entre les deux délégations.

Paraphrasant le président Macky Sall qui a l’habitude de dire qu’entre le Sénégal et la France, il n’y a aucun problème, le Premier ministre confirme que notre pays, même s’il n’est pas membre du G5 Sahel, appuiera toutes les initiatives qui vont renforcer la sécurité dans la sous région. « Le Sénégal et le Mali ont eu l’indépendance ensemble, et nous étions les premiers à nous rendre sur le terrain pour sécuriser ce pays frère et ami », a-t-il poursuivi avant d’être rejoint par la Mission onusienne envoyée par l’organisation internationale (Onu). Le Sénégal, selon le Premier ministre, participera à toute action pour la paix et d’où qu’elle vient. Sur la réunion de New York prévue prochainement, M. Dionne a souligné qu’il informera le chef de l’Etat, Macky Sall et que le ministre des Affaires étrangères sera instruit pour y prendre part. A propos de l’érosion côtière qui commence à gagner la ville de Saint-Louis, Mahammad Dionne s’est réjoui de l’engagement de la France d’être à nos côtés, rappelant la Cop 22 de Paris. « La ville de Saint-Louis est très menacée et nous accepterons toutes initiatives tendant à la sauver », a conclu le Premier ministre.

www.lesoleil.sn

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie